La France (rose) - Wikiwand
For faster navigation, this Iframe is preloading the Wikiwand page for La France (rose).

La France (rose)

La France

Type Hybride de thé
Obtenteur Jean-Baptiste Guillot
Pays France
Année 1867
Issue de Madame Victor VerdierVoir et modifier les données sur Wikidata
Rusticité 7b (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Hauteur max. 100 cmVoir et modifier les données sur Wikidata
Nom d'après FranceVoir et modifier les données sur Wikidata

'La France' est le nom d'un cultivar de rosier créé en 1867 par un rosiériste français de Lyon, Jean-Baptiste Guillot (1803-1882), dit Guillot fils. Ce cultivar est généralement considéré comme le premier hybride de thé au monde[1] et marque le passage entre deux époques, celles des roses anciennes et celle des roses modernes.

Description

C'est un rosier buisson d'une hauteur de 60 à 100 cm, aux grandes fleurs doubles (60 pétales) de couleur rose plus brillante sur le revers des pétales.

Cet hybride est le résultat d'un croisement accidentel entre un hybride remontant, 'Madame Victor Verdier', et un rosier thé, 'Madame Bravy' ou 'Madame Falcot', d'où l'appellation d'hybride de thé[2].

Ce nouveau rosier associe la floraison abondante et remontante des hybrides remontants, caractère hérité des rosiers de Chine, et la beauté et l'élégance des fleurs et du feuillage des rosiers thé.

  • Peinture de la rose 'La France' dans la New International Encyclopedia (1902).
    Peinture de la rose 'La France' dans la New International Encyclopedia (1902).
  • Rose 'La France' de la roseraie de Baden (Autriche) dans le Doblhoffpark.
    Rose 'La France' de la roseraie de Baden (Autriche) dans le Doblhoffpark.
  • 'La France' in Favourite flowers of garden and greenhouses
    'La France' in Favourite flowers of garden and greenhouses

Descendance

Parmi sa descendance, l'on peut noter la rose 'Principessa di Napoli' (Lodi, 1897), par croisement avec 'Capitaine Christy' (Lacharme, 1873) ; et la rose 'Marquise de Ganay' (Guillot, 1909), par croisement avec 'Liberty' (Dickson, 1900).

Notes

  1. De Gloire à Only Lyon… Qui n’a rien de Lyon
  2. Marie-Thérèse Haudebourg, Roses et jardins, Hachette, page 98.

Ne pas confondre ce cultivar avec la « rose de France », qui désigne une espèce de rosier indigène de France, Rosa gallica.

Voir aussi

{{bottomLinkPreText}} {{bottomLinkText}}
La France (rose)
Listen to this article