Máximo Mosquera - Wikiwand
For faster navigation, this Iframe is preloading the Wikiwand page for Máximo Mosquera.

Máximo Mosquera

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Máximo Mosquera
Biographie
Nom Máximo Mosquera Zegarra
Nationalité
Péruvien
Naissance
Lieu Chincha Alta (Pérou)
Décès (à 90 ans)
Lieu Lima (Pérou)
Poste Attaquant
Parcours professionnel1
AnnéesClub 0M.0(B.)
1943-1948
Deportivo Municipal
1949-1950
Deportivo Cali
1951-1955
Alianza Lima
1956-1958
Sporting Cristal
1959-1960
Alianza Lima
1961-1962
Atlético Baleares
0200 (10)
1962-1963
Cádiz CF
01700 (7)
Sélections en équipe nationale2
AnnéesÉquipe 0M.0(B.)
1947-1957
Pérou
03100 (7)
Équipes entraînées
AnnéesÉquipe Stats
1969
Porvenir Miraflores
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels (amicaux validés par la FIFA compris).

Máximo 'Vides' Mosquera, (Chincha Alta, - Lima, )[1], est un footballeur péruvien qui évoluait au poste d'attaquant[2].

Son frère Alfredo Mosquera et son neveu Roberto Mosquera ont aussi été internationaux péruviens.

Biographie

Carrière en club

"Vides" Mosquera est un joueur représentatif de l'âge d'or du Deportivo Municipal. Avec ses partenaires de club, Roberto Drago et Luis Guzmán, il formait un trio légendaire au Pérou dans les années 1940 baptisé Los Tres Gatitos (« les trois petits chats ») qui remporte le championnat en 1943[3]. Il s'illustre à l'occasion du Championnat sud-américain des clubs champions de football – ancêtre de l'actuelle Copa Libertadores – en 1948, en marquant 4 buts dans la compétition[4].

Il émigre ensuite en Colombie, au Deportivo Cali, où il retrouve ses compatriotes Valeriano López et Guillermo Barbadillo partis eux aussi tenter leur chance dans ce pays. Il reste deux ans et rentre au Pérou pour signer à l'Alianza Lima en 1951. Il y reste quatre saisons et remporte trois championnats dont deux d'affilée en 1954 et 1955. Il termine meilleur buteur lors de ce dernier championnat. Mosquera était alors à l'apogée de sa carrière.

En 1956 il est transféré au Sporting Cristal et gagne le championnat lors de sa première saison au club. Il reste deux ans avant de s'envoler pour l'Espagne où il termine sa carrière d'abord à Atlético Baleares, puis au Cádiz CF, club où il raccroche les crampons en [5].

Carrière en équipe nationale

Auteur de sept buts en 31 sélections avec l'équipe du Pérou entre 1947 et 1957, "Vides" Mosquera participe notamment à quatre championnats sud-américains (1947, 1955, 1956 et 1957) où il dispute 28 matchs. C'est le joueur péruvien ayant le plus de présences dans ce tournoi sud-américain[6].

Il prend part également aux championnats panaméricains de 1952 et 1956.

Buts en sélection

NB : Les scores sont affichés sans tenir compte du sens conventionnel en cas de match à l'extérieur (Pérou-Adversaire).

Après-carrière

Mosquera a une expérience éphémère d'entraîneur au Porvenir Miraflores en 1969[3], avant de devenir commentateur sportif dans une radio péruvienne: Radio Ovación[3]. En guise d'hommage à sa carrière au Deportivo Municipal, la tribune sud du stade du club (Iván Elías Moreno de Villa El Salvador) est baptisée Tribuna Máximo 'Vides' Mosquera[7].

Palmarès (joueur)

En club[modifier | modifier le code]

Deportivo Municipal
Alianza Lima
Sporting Cristal
  • Champion du Pérou en 1956.

Distinctions individuelles[modifier | modifier le code]

Notes et références

  1. (es) « Máximo 'Vides' Mosquera falleció: ídolo de Municipal dejó de existir », sur www.trome.pe, (consulté le 28 juillet 2016).
  2. (en) « Fiche de Máximo Mosquera », sur national-football-teams.com.
  3. a b et c (es) Roberto Castro, « Máximo Mosquera: Homo Vides », sur www.dechalaca.com, (consulté le 27 janvier 2016).
  4. (en) Pablo Ciullini, « South American Club Championship 1948 », sur www.rsssf.com, (consulté le 28 janvier 2016).
  5. (es) « Mosquera - Historia Cádiz CF », sur www.cadistas1910.awardspace.com, (consulté le 27 janvier 2016).
  6. (es) Javier de Paz, « Jugadores peruanos con más partidos en la Copa América », sur peru.as.com, (consulté le 25 juillet 2019).
  7. (es) « La tribune sud s'appellera 'Vides' Mosquera », sur www.ovacion.pe, (consulté le 28 janvier 2016).


{{bottomLinkPreText}} {{bottomLinkText}}
Máximo Mosquera
Listen to this article