Max Koner - Wikiwand
For faster navigation, this Iframe is preloading the Wikiwand page for Max Koner.

Max Koner

Max Koner
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 45 ans)
BerlinVoir et modifier les données sur Wikidata
Sépulture
Nationalité
Formation
Académie des arts de Berlin
Académie prussienne des Arts (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Activité
Conjoint
Autres informations
Maîtres
Anton von Werner, Eduard Holbein (d), Eduard Daege, Max Michael (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Genre artistique

Max Johann Bernhard Koner, né le , à Berlin, et mort le , dans cette même ville, est un portraitiste allemand[1].

Biographie

Max Koner commence ses études en 1873, à l'Académie des arts de Berlin. Il y fréquente les peintres Eduard Daege et Anton von Werner[2] avant d'entamer un séjour en Italie en 1875. En 1878, ses études achevées, il part vivre à Paris. Quinze ans plus tard, en 1893, il devient professeur à l'Académie[3].

A l'origine spécialisé dans les paysages, Koner se consacre davantage à l'art figuratif avant de s’intéresser au portrait. A partir de 1888, il peint régulièrement l'empereur Guillaume II dont il produit une trentaine de portraits, ce qui lui vaut notamment un prix à la Grobe Berliner Kunstausstellung en 1894.

En 1886, il épouse Sophie Schäffer, l'une de ses élèves, qui deviendra une portraitiste renommée. Il enseigne également à Hermann Struck[4]. Par la suite, il travaille pour les chocolats Stollwerck dont la production est basée à Cologne.

Lorsque Max Koner décède prématurément en à l'âge de 56 ans, un concours est organisé pour la création de son monument funéraire. Il est remporté par le sculpteur Fritz Klimsch[5] qui représente deux femmes en robe de deuil surplombées du buste de Koner. Le monument sera plus tard détruit.

Outre ses portraits de Guillaume II, Koner conserve une forte réputation pour ceux d'Adolph von Menzel (1890), Andreas Achenbach (1890), Emil du Bois-Reymond (1890), Ernst Curtius (1890), Johannes von Miquel (1893), Eugen Bracht (1894) et Herbert von Bismarck (1899). Au total, son œuvre comprend une centaine de portraits.

Notes et références

  1. (de) Deutsche Biographie, « Koner, Max - Deutsche Biographie », sur www.deutsche-biographie.de (consulté le 1er mars 2018).
  2. « Anton Alexander von Werner (1843-1915) - Auteur - Ressources de la Bibliothèque nationale de France », sur data.bnf.fr (consulté le 1er mars 2018).
  3. « Max Koner - Artist, Fine Art Prices, Auction Records for Max Koner », sur www.askart.com (consulté le 1er mars 2018).
  4. « Hermann Struck », sur www.figureworks.com (consulté le 1er mars 2018).
  5. (de) « Biographie - Klimsch, Fritz - Künstler - Galerie Ostendorff », sur www.ostendorff.de (consulté le 1er mars 2018).
{{bottomLinkPreText}} {{bottomLinkText}}
Max Koner
Listen to this article