Nadja Tiller - Wikiwand
For faster navigation, this Iframe is preloading the Wikiwand page for Nadja Tiller.

Nadja Tiller

Nadja Tiller
Nadja Tiller et Walter Giller en 2009
Nom de naissance Maria Nadja Tiller
Naissance (92 ans)
Vienne (Autriche)
Nationalité
Autrichienne
Profession Actrice
Films notables La Tour, prends garde !
Le Désordre et la Nuit
La Fille Rosemarie
La Chambre ardente

Nadja Tiller (née le à Vienne) est une actrice autrichienne. Elle est l'une des actrices germanophones les plus connues des années 1950 et 1960[1].

Biographie

Maria Nadja Tiller est la fille de l'acteur viennois Anton Tiller et de la chanteuse d'opérette et actrice Erika Körner[2]. A partir de 1945, elle étudie au Max-Reinhardt-Seminar et jusqu'en 1949 à la Musik- und Schauspielakademie. La même année, elle devient membre de l'ensemble du Theater in der Josefstadt.

Également en 1949, elle remporte le concours de Miss Autriche[3] et fait ses débuts au cinéma dans Märchen vom Glück. Peu après, elle tourne Kleiner Schwindel sous la direction de Franz Antel au bord du Wolfgangsee. De nombreux rôles suivent dans des comédies sans intérêt jusqu'à ce qu'elle soit choisie par Rolf Thiele pour son film Die Barrings aux côtés de Dieter Borsche en 1955. Ce film marque la percée artistique de Nadja Tiller. Jusqu'en 1970, elle tourne dix autres films sous la direction de Thiele, puis en 1962 Lulu avec Mario Adorf, O. E. Hasse et Hildegard Knef.

Elle épouse l'acteur allemand Walter Giller le avec lequel elle vit à Lugano (Suisse) jusqu'en 2007 date à laquelle ils annoncent qu'ils se retirent dans une maison de retraite à Hambourg (Allemagne). Giller y décède d'un cancer le , âgé de 84 ans. Le couple a eu deux enfants Natascha (*1959) et Jan-Claudius (*1964)[2].

Carrière

Tiller connaît le succès avec Märchen vom Glück (Bonne Chance conte de fées) en 1952[1].

En 1955, elle donne la réplique à O.W. Fischer et Anouk Aimée dans L'amour ne meurt jamais, un film dont le scénario est tiré d'un roman de Cronin.

Elle atteint une notoriété internationale en 1958 avec La Fille Rosemarie de Rolf Thiele[4]. On la voit également dans plusieurs films français, notamment La Tour, prends garde ! où elle est la partenaire de Jean Marais et Le Désordre et la Nuit dont elle partage la vedette avec Jean Gabin.

Filmographie partielle

Récompenses

  • 1956 : Masque d'or de la meilleure actrice débutante
  • 1959 : Prix du film italien (Biennal) pour La Fille Rosemarie
  • 1960 : Médaille d'Argent de la Meilleure Actrice pour À bout de nerfs
  • 1963 : Premio saci (prix du film argentin) pour Moral 63
  • 1979 : Médaille d'Or pour sa contribution à la renommée du cinéma allemand
  • 1999 : Médaille de Platine du Prix Romy-Schneider Romy pour sa réussite exceptionnelle
  • 1999 : Médaille de la ville de Vienne
  • 1999 : Grand Croix de l'Académie des sciences autrichienne pour les Sciences et les Arts pour services rendus à l'Autriche[6]
  • 2000 : Verdienstkreuz am Bande (Croix du Mérite sur Ruban de la République fédérale d'Allemagne)
  • 2005 : Prix DIVA dans la catégorie Lifetime Award (Hall of Fame)
  • 2006 : Bambi dans la catégorie lifetime achievement pour l'ensemble de sa carrière
  • 2009 : Prix Askania pour son œuvre cinématographique (ex-æquo avec Walter Giller)

Notes et références

  1. a et b (en) Bock, Hans-Michael Bock & Bergfelder, Tim., « The concise Cinegraph: encyclopaedia of German cinema, pp. 476-77 (2009); ISBN 978-1-57181-655-9 ».
  2. a et b (en) « Biography », IMDB (consulté le ).
  3. Nadja Tiller sera élue Miss Autriche par deux fois (1949 et 1951).
  4. « Nadja Tiller wird 80 Jahre alt »(ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?) (consulté le ) (9 March 2009)
  5. Ces données son extraites de l'article Nadja Tiller du Wikipédia germanophone
  6. (de) « Réponse à la question d'un parlementaire, page=1288 » (consulté le )
{{bottomLinkPreText}} {{bottomLinkText}}
Nadja Tiller
Listen to this article