Yolande Plancke - Wikiwand
For faster navigation, this Iframe is preloading the Wikiwand page for Yolande Plancke.

Yolande Plancke

Yolande Plancke
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 82 ans)
MontmorencyVoir et modifier les données sur Wikidata
Nom de naissance
Yolande Gabrielle Hermance PlanckeVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités
Fratrie
Autres informations
Sport
Équipes
Fémina Sport
Cadettes de Gascogne (d)
Les Mouettes de Paris (d)
Union sportive clodoaldienneVoir et modifier les données sur Wikidata

Yolande Plancke (épouse Ruc) est une athlète et sprinteuse française. Elle a participé aux Jeux olympiques d'été de 1928[1].

Biographie

Yolande Gabrielle Hermance Plancke est née à Comines le [2]. Ses parents Armand Plancke, employé de commerce et Julie Delporte, sont venus à Paris. En 1929, toute la famille habite 14 rue des Goncourt[2]. Elle a une sœur cadette, la nageuse Isabelle Plancke, première française à obtenir le brevet de maître-nageur. Yolande Plancke est infirmière en parallèle de sa carrière sportive[2]. Elle se marie le avec Albert Jean Ruc (sportif du RCF)[3],[2].

Carrière

Yolande Plancke est une sprinteuse, affiliée aux clubs Fémina Sport, Clodo puis aux Cadettes de Gascogne.

Elle participe aux Jeux athlétiques féminins de Stockholm en 1926. Elle dispute les épreuves du 60 mètres, 250 mètres et le relais féminin[4], qui décroche la médaille d'argent derrière les anglaises[5].

Elle fait également partie de l'équipe française d'athlétisme qui affronte régulièrement la Belgique[6] ou l'Italie[7] lors de rencontres internationales.

Lors des championnats de Paris 1928, elle termine 2e du 100 mètres, gagne le 200 mètres ; le relais 4 × 100 mètres du Clodo auquel elle participe prend la 2e place[8].

Elle est sélectionnée pour les Jeux olympiques d'été qui se tiennent à Amsterdam en 1928. Engagée au départ du 100 mètres, elle ne passe pas les séries. Le relais 4x100, composé de Georgette Gagneux, Marguerite Radideau et Lucienne Velu, finit 4e de la finale.

Sportive, elle nage[9] et joue occasionnellement au water-polo dans l'équipe des Mouettes de Paris, avec sa sœur Isabelle[10].

Références

  1. Sports-Reference, Yolande Plancke Olympic Results, consultable en ligne.
  2. a b c et d Archives de Paris, registre des mariages du 11e arrondissement, consultable en ligne.
  3. « Mariages de sportifs », L'Auto,‎ (lire en ligne).
  4. « L'équipe féminine d'athlétisme des jeux de Göteborg », L'Excelsior,‎ (lire en ligne)
  5. « Les jeux olympiques féminins en Suède », L'Excelsior,‎ (lire en ligne)
  6. « Le match France-Belgique entre équipes féminines », La Fronde,‎ (lire en ligne)
  7. « Sports féminins », L'Oeuvre,‎ (lire en ligne)
  8. « Les Championnats féminins d'athlétisme », Le Petit Parisien,‎ (lire en ligne)
  9. « Un mardi soir à l'entraînement chez les Mouettes de Paris », Paris-Soir,‎ (lire en ligne)
  10. « L'équipe des mouettes au gala de la Butte aux cailles », Paris-Soir,‎ (lire en ligne)
{{bottomLinkPreText}} {{bottomLinkText}}
Yolande Plancke
Listen to this article